Sanda et sanshou

Boxes chinoises
Principes et définitions
Le sanda et le sanshou, également connus sous le nom de boxe chinoise sont des sports de combat chinois qui combinent des techniques de poings, de coups de pied et de projections.
Ils se distinguent par leur approche pragmatique axée sur la compétition.

Ils se pratiquent soit en plein contact avec une recherche du KO ou en light contact sans recherche du KO avec des frappes maîtrisées.

Ils font partie de la pratique du kung fu Shaolin et permet aux pratiquants de s'affronter en combat sportif dans des conditions sécurisées.

Pour certains pratiquants, la pratique exclusive du sanda ou sanshou est une fin en soit.

La différence entre sanda et sanshou (en France) réside principalement dans l'arbitrage et l'équipement.
Pour faire simple, le sanda autorise les coups de poing à la tête mais pas le sanshou. Pour ce dernier, les coups de pieds sautés et/ou retournés sont promus et récompensés par plus de points, ce qui n'est pas le cas en sanda. Le sanda se pratique avec des gants fermés (type boxe) alors que le sanshou utilise des mitaines (type mma). Les règles de protection diffèrent aussi.
Au club
Au club d'Alençon certaines séances sont dédiés uniquement au sanda/sanshou et d'autres font le lien avec les taolus et jibengongs.

Les combats sont toujours souples pour les débutants et plus appuyés pour les plus expérimentés qui le souhaitent.

Le choix entre sanda et sanshou se fait en fonction des compétions à venir, même si le sanda est pratiqué la majorité du temps.

Les séances de sanda ont lieux le mardi et le jeudi.
horaires via le lien en bas de page
Ici un de mes combats de sanshou lors d'une compétition.
Ici un de mes combats de sanda lors d'une compétition.
Contact / horaires
Accueil